Témoignages

de parents :
"Mon fils A. a aujourd'hui 14 ans et il a un gros handicap cognitif (dysphasie sévère et TDAH, entre autres) ; longtemps nous avons cru qu'il s'agissait d'autisme. Il a fait partie des premiers chanceux à fréquenter le centre de loisirs, fondé à l'époque par des visionnaires ! 
Mon grand garçon de 14 ans a tellement évolué depuis ses 5 ans GRACE à ce centre de loisirs, grâce aux équipes volontaires, intelligentes, la panique s'était emparée de moi lorsqu'il approchait de ses 12 ans et que le centre allait nous fermer les portes. Il irait où pour partager ses loisirs avec une vraie bande de copains dans un environnement sécurisant, il formerait avec qui son identité d'adolescent hors cadre scolaire ? Honnêtement, je ne me vois pas vivre sans ce centre, car c'est notre repère, c est notre seconde famille, et je n'exagère pas. Les bouts de ficelle sont notre quotidien, les Enfants d'Hélène, c'est un socle, c'est du solide, c'est INDISPENSABLE à notre vie, c'est comme une revanche, un îlot de normalité, notre refuge. Merci de nous accompagner dans nos existences. Je reste disponible en tant que professionnelle ou maman pour toute question ou information"

"S., notre fils âgé de 15 ans, fréquente le pôle adolescent depuis sa création en Septembre 2015, après avoir été au pôle enfant du Centre aéré « Les enfants d’Hélène ». Il y a va tous les mercredis et une partie des vacances scolaires (l’autre partie étant avec nous en famille). Le centre lui assure un accueil régulier, avec des activités variées, (baignade, cinéma, ping-pong, trampoline, jeux de société, activités ludiques, visites d’exposition), qui prend en compte son état de fatigue, et ses crises d’épilepsie potentielles. Dans le cadre du centre, il a développé des liens d’amitié avec un autre adolescent handicapé. De plus, il est au contact d’autres adolescents, non handicapés, par le biais d’activités ponctuelles avec l’accueil multi-jeunes du centre social de la Paillade. Cette année, il est parti 2 fois 5 jours en camp (accueil en dur et accueil sous tente) avec le centre, ce qui lui permet de « couper » le cordon ombilical avec nous. L’accueil de S. au centre aéré nous permet d’avoir une activité professionnelle à temps plein, en sachant que S. est encadré avec bienveillance et en toute sécurité en ce qui concerne sa pathologie (épilepsie) et ses handicaps, dans une démarche de prise d’autonomie et de responsabilisation. Nous n’avons pas trouvé d’autres solutions d’accueil pour S. à ce jour, si ce n’est un internat à 250 km de notre domicile."

"N. a 14 ans et un autisme sévère ; il a très peu d’autonomie et de centres d’intérêt ; au pôle ados, il découvre des activités vers lesquelles il n’irait pas naturellement et que nous ne pouvons pas toujours lui proposer ; et surtout, il le fait avec des jeunes de son âge, ce qui le sort du cadre familial, un peu (trop) protecteur et frileux parfois ! Avec le pôle ados, il va au musée, au théâtre, il fait de l’accrobranche, du trampoline, du karaté… Les mini camps ont été l’occasion pour nous de le laisser pour la première fois, et sans appréhension puisqu’il était avec ses animateurs que nous connaissions, dormir ailleurs qu’à la maison et sans nous, une expérience extrêmement enrichissante pour lui et pour nous : il en est rentré grandi, plus autonome et plus confiant dans ses capacités.
Au pôle ados, il s’est fait son premier (et à ce jour seul) ami, ce qui est très important pour nous également, car le lien social est quelque chose de compliqué pour N. ; le voir aller avec plaisir au centre de loisirs retrouver son ami et les animateurs, le voir évoluer et grandir sans nous représente un pas vers la « normalité » dont il est exclu depuis toujours."

"Nous sommes les parents de L., âgé de 15 ans et porteur d’une maladie génétique rare, le syndrome de Prader Willi. (...) Il est accueilli depuis 2015 au Pôle Ados du centre de loisirs Les Enfants d’Hélène, lors des vacances scolaires. (...) Il y a toujours trouvé les conditions nécessaires à son bien-être et à son équilibre de vie. (...) La prise en charge de L. au Pôle ados nous a toujours donné satisfaction. L’équipe d’encadrement (direction et animation) constitue pour nous une référence en termes de diversité des profils, de qualité des pratiques pédagogiques, de disponibilité, de bienveillance et de mobilité. Il nous semble que L. se sent bien dans cet environnement, si l’on en juge par les signes de joie et d’excitation qu’il nous montre à l’évocation de l’expression « Les Enfants d’Hélène » ou à la perspective prochaine de sa fréquentation. (...) Il s’agit pour les parents que nous sommes d’une structure indispensable, pour L. d’une expérience de plaisir et d’une attente, pour la société d’un exemple à suivre et à renforcer. "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire