Ils nous soutiennent

  La mairie de Montpellier nous soutient depuis la création de l'association :
- en mettant à notre disposition des locaux (école)
- en soutenant notre action par le biais d'une subvention annuelle
- en nous soutenant et nous accompagnant dans nos projets










La Caisse d'Allocations Familiales de l'Hérault nous accompagne depuis la création de l'association en 2008, via le versement de la Prestation de Service Ordinaire mais aussi d'une subvention annuelle soutenant notre projet de mixité







Depuis 2014, la CPAM soutient Les enfants d'Hélène via le versement d'une subvention.







Le centre social CAF l'Île aux Familles met à notre disposition une salle dans ses locaux depuis 2014, d'abord pour les enfants, le mercredi matin, puis pour le groupe ados, depuis la rentrée 2016 ; toute l'équipe du centre social a été à nos côtés dans chacun de nos projets.





La Fondation Orange accompagne Les enfants d'Hélène depuis 2011 en soutenant régulièrement des projets : équitation, théâtre, mini camps...







En soutenant le projet sur ses 3 années de mise en place, la Fondation de France a permis la création et le lancement du pôle adolescents, qui accueille des 13-18 ans les mercredis et vacances scolaires








En 2014, l'association Les calendriers des petits Fouque a fait un don exceptionnel à l'association Les enfants d'Hélène.
Pour en savoir plus sur cette association : cliquer ici









En 2014, nous avons dû changer de locaux ; l'école qui nous a accueillis ne disposait pas d'autant de matériel que l'école précédente, et nous avons dû acheter beaucoup de matériel de jeu et de motricité : la fondation Ronald McDonald a été à nos côtés et a financé tous les achats nécessaires pour notre nouvelle installation.






La fondation Banque Populaire du Sud a soutenu le projet mini-camp en 2016, qui a permis aux enfants de partir en mini camp à Thau en avril 2016




 La Région soutient le projet mini-camp en 2017, via un financement qui va nous permettre de partir dans des locaux "en dur" (budget beaucoup plus élevé qu'en camping) et ainsi d'ouvrir les mini-camps aux enfants en fauteuil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire